Sex, vox, dominam – Richard Morgièvre


J’ai hésité à classer ce livre dans les « érotiques », mais c’est encore dans cette catégorie qu’il a le plus sa place.

Bref… le style est déroutant. Des phrases hachées, tronquées, qui perturbent énormément, mais qui donnent au lecteur un sentiment d’urgence, de panique. Une fois que l’on s’y est fait, on n’a de cesse de connaître la fin de cette intrigue très noire.

2702124925.08.mzzzzzzz

Un homme apprend que sa femme le quitte pour son meilleur ami… Jusque là rien d’original me direz vous. Sauf que cet évènement va le projetter dans ses fantasmes les plus inavouables. Il décide de devenir un autre, et un soir de bringue avec un ami, il se rend à sa place à un rendez-vous fixé en réponse à une annonce mystérieuse :  « sex vox dominam »… Là commence sa descente aux enfers après sa rencontre avec Miss Démonia et le Diable, qui le précipitent dans un monde de sexe extrême, de torture et d’asservissement duquel on ne peut s’échapper que par la mort.

Ce n’est pas un roman érotique, mais plutôt un roman sur le sexe et la contagion du mal, sur la pornographie et la fascination qu’elle peut exercer. Un très bon thriller psychologique, même si les situations, poussées aux dernières limites, ne sont pas toujours ma tasse de thé.

Sex vox dominam de Richard Morgièvre

Editions Calman-Lévy

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s