Jeux concours – Deuxième question


Hé oui, je sais… Nous sommes mardi, et j’avais promis une question tous les lundis ! Que vous dire, sinon qu’hier j’étais totalement hors service, clouée au lit avec une fièvre de cheval par une mauvaise grippe ! Aujourd’hui, si ça n’est pas encore le Pérou, ça va un peu mieux… Donc me voici.

Tout d’abord, j’avoue être un peu déçue par le peu de candidats intéressés par ce jeu… Je m’attendais à plus de participants ! Mais bon, si je n’ai pas la quantité, au moins ai-je la qualité !

Voici donc la deuxième question…

La nouvelle « L’éducation d’une soumise » avait une particularité lors de sa toute première publication (hors blog, à l’époque, je n’en avais pas encore). On en retrouve des indices dans sa version définitive, si l’on sait lire entre les lignes… Quelle était cette particularité ?

Oui, je sais, cette question est vicieuse, mais bon hein… Je ne peux pas poser que des questions faciles non plus !!

Top départ donc pour vos réponses !

Publicités

22 réflexions sur “Jeux concours – Deuxième question

  1. Bon…euh…zéro?! ah non flute, là ça marche pô!
    En même temps, si je gagne le livre je pourrais le lire, et si je le lis, je pourrais répondre…hein…nan?!
    Bon…une particularité…je sais pas moi…c’était écrit en javanais?! c’est la nouvelle ou la soumise qui a une particularité? c’est une soumise nouvelle peut être? Ou une nouvelle, soumise à la sagacité des lecteurs?!…Ben oui mais je l’ai pas lu, alors bon, sans sagacité ça agace…
    Bref…m’en fiche, me rattraperais sur la 3e question !

    J'aime

    • Rannnnnnnn mais quelle feignasse !! Même pas il s’est donné la peine de chercher, pourtant ce texte est bien présent ici !! Du coup, dans mon immense bonté, et alors que je combats les affres de la grippe, j’en ai indiqué le lien ci-dessus. Y’a plus qu’à lire, à détecter les indices et à en tirer les conclusions qui s’imposent !

      La particularité ne concerne ni la nouvelle, ni la soumise, mais une situation. Et ça ne concerne que la première partie de l’histoire, la seconde est venue bien après.

      J'aime

  2. hummm pas simple…… il pourrait y avoir 2 choses :

    ta rencontre avec ton homme actuelle, sous entendu.
    ton apprentissage de certains jeux avec ton 1er dom

    voila pour moi je sais pas trop je vais me re-pencher la dessus

    bisous

    J'aime

  3. y’a bien la rue des martyrs qui me titille du fait qu’elle est entre certains cabarets comme michou et le coin de pigalle, mais aussi qu’elle s’appelait « la rue des porcherons, puis la rue du champ des repos »……. oulala pas simple tout ça… 🙂

    J'aime

      • bon comme je veux gagner parce qu’un exemplaire dédicacé me ferait autant plaisir qu’une paire de bas, je pense que dans la première nouvelle on savait très clairement à qui appartenait la langue râpeuse et ça devait être bien rigolo!! dommage qu’Anastasie soit passée par là !(voir même le proprio de la langue râpeuse faisait pire après, rha là là j’arrête je fantasme en direct)

        bizzz

        J'aime

  4. Je ne sais pas , mais ça m’a donné envie de jouer, sans doute la particularité d’être pour la première foi initié par ce nouveau Maître, et de se sentir enfin soumise, vraiment la soumise de son Maître.

    Bonne soirée

    J'aime

  5. J’ai trouvé!! La rue des Martyrs n’est pas parrallele aux grands boulevards Haussmanien!
    Nan, pas du tout!
    Et dis moi que c’est pas vrai un peu, nan mais oh!

    J'aime

  6. A la moitie du roman j ai pese l idee d en rester la c est pas facile de lire quand on s interrompt avec des soupirs impatientes et des nan mais c est pas vrai! exasperes ouais je parle des fois quand je lis C est rare que je finisse pas un bouquin Les bienveillantes mis a part mais je le reprendrai c est promis question d orgueil mal place alors je suis allee au bout. Simon le kidnappeur denfant ne se pose pas la question voici dix ans quil reve de retrouver Anna son amour de jeunesse. Ces histoires dans lhistoire se cognent simbriquent et finalement se rejoignent pour mieux poser les vraies questions dans un vaudeville tragique et somptueux.

    J'aime

      • c’est normal qu’on ne comprenne rien au commentaire précédent? il parle d’un de vos livres? (non mais demander à Jeff j’ai tendance à faire « sévices » d’ordre sur les blogs des autres)si c’est de ça dont il(elle?) parle c’est normal qu’il/elle soit rebuté par un livre écrit en bon français, sourire, faudrait peut être reprendre les lectures érotiques à « Ouioui aime le gros poireau de son ami Potiron »
        bon je sais je ne suis pas gentille je m’en vais au coin.

        J'aime

      • Ben voui c’est normal, puisqu’il n’a aucun rapport avec le sujet du fil, ni avec mon blog d’ailleurs… D’où mes interrogations hier quant à sa validation 🙂 Je ne sais s’il parle d’un de mes livres (dont, soit dit en passant, je ne suis l’auteure que de quelques pages noyées dans la masse), j’ai cru comprendre qu’il parlait plutôt de « Les bienveillantes » que je n’ai pas lu. Bref, c’est pas bien grave… Mais ça fait monter le nombre de commentaires, et corse la réponse à la dernière question ! mdr

        J'aime

  7. bon d’accord, je n’ai pas gagné et je félicite les heureux vainqueurs, c’était des valeureux concurrents, n’empêche, hein, cette question ci c’est celle où il fallait vraiment vous lire, vous, l’auteur, avec toutes vos finesses et vos allusions, en entrant en adéquation avec votre vision, et même sans vous connaitre, et même en n’étant pas forcement une de vos lectrices habituelles, j’ai ma petite fierté de voir que j’ai su lire ce qu’il y avait à lire….(oui oui je sais je m’aime, rires)
    en tout cas c’est drôlement sympa ces idées de concours, je suis triste que ca soit terminé !!

    J'aime

    • Mais si, mais si… Vous arrivez juste derrière Jeff, donc vous héritez du lot qu’il a refusé ! C’est-y pas beau ça hein ? 🙂

      Bon, même si mon texte paru l’an dernier est de moindre qualité par rapport à celui de cette année, c’était ma toute première publication, donc j’en suis fière quand même et assume ses imperfections !

      Je tâcherai de renouveler l’expérience l’an prochain, en espérant qu’elle attirera plus de participants.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s