Le poète – Michael Connelly


Une petite fiche lecture en ce milieu de semaine. Je suis dans une période « polars » depuis quelques temps, et j’ai terminé dimanche, le livre qui est considéré par tout le monde comme étant le « chef-d’oeuvre » de Michael Connelly, je veux parler de « Le Poète ».

Quelques mots de l’intrigue pour commencer. L’histoire commence lorsque le héros, Jack MacEvoy, journaliste spécialisé dans les crimes au Rocky Mountains News, apprend la mort de son frère jumeau Sean. Celui-ci, policier à la criminelle, se serait donné la mort avec son arme de service pour avoir échoué dans l’enquête d’un crime particulièrement horrible.

Jack, qui refuse l’idée du suicide de son frère, décide de reprendre l’enquête de la police. Ses découvertes vont l’amener à sillonner les Etats-Unis, sur la piste de plus en plus précise d’un sombre tueur de flics, qui signe ses crimes avec des citations d’Edgar Poe.

Connelly est un maître du genre, sais emporter son lecteur dans un tourbillon de détails et de rebondissements qui nous tient en haleine du début à la fin, nous emmenant sur des pistes pour mieux nous égarer ensuite… Dans ce livre, il n’est pas un instant où l’on puisse se dire « oui ça y est, cette fois je sais »… Tout est en faux-semblant jusqu’aux dernières pages, et c’est extrêmement jouissif !

Quatrième de couverture :

Le policier Sean McEvoy est retrouvé mort dans sa voiture. Chargé d’une affaire de meurtre abominable, son enquête n’avançait pas. Lorsqu’il apprend le suicide de son frère, Jack, son jumeau, journaliste de faits divers, refuse d’y croire. En cherchant à comprendre, il découvre d’autres cas de policiers apparemment poussés au suicide par des meurtres non résolus. Tous ont été retrouvés avec, à leur côté, des lettres d’adieu composées d’extraits de poèmes d’Edgar Poe. Un effrayant tableau d’ensemble commence à se dessiner. Jack fait pression sur les agents du FBI pour qu’une enquête soit ouverte sur ces suicides en série.

Dans son cinquième roman, l’Américain Connelly abandonne son héros favori, l’inspecteur principal Harry Bosch, au profit d’un journaliste tout aussi obstiné. Le Poète, prix Mystère de la critique, réunit dans une trame romanesque complexe et remarquablement construite, des personnages ambigus, marqués par un passé sordide et inavouable, pour aboutir à une suite de revirements qui laissent le lecteur terrifié. Âmes sensibles s’abstenir.

Les dix premières lignes :

La mort, c’est mon truc. C’est grâce à elle que je gagne ma vie. Que je bâtis ma réputation professionnelle. Je la traite avec la passion et la précision d’un entrepreneur de pompes funèbres, grave et compatissant quand je suis en présence des personnes en deuil, artisan habile quand je suis seul avec elle. J’ai toujours pensé que, pour s’occuper de la mort, le secret était de la tenir à distance. C’est la règle. Ne jamais la laisser vous souffler dans la figure.
Hélas, cette règle, la même, ne m’a pas protégé. Quand les deux inspecteurs sont venus me chercher et m’ont parlé de Sean, une sorte de paralysie glacée m’a aussitôt envahi (…).

Ma note : 5/5A lire absolument pour les amateurs du genre !


Publicités

2 réflexions sur “Le poète – Michael Connelly

  1. Je l’ai lu et … il ne m’a pas laissé un souvenir impérissable. Il faudrait peut être que je me replonge dedans qui sait ? De mémoire je crois que j’ai trouvé la fin trop artificiel.

    Mais si tu es dans une période polar je conseille très vivement une trilogie :
    Coup de froid
    Sang froid
    Coeur de pierre

    de Lynda la plante.
    Une femme ex flic, ex alcoolique qui ouvre un cabinet de détecticve privé.
    Bluffé du début à la fin.

    J'aime

    • Je viens de chercher des infos sur les livres que tu m’as signalés Bombadilom, et en lisant le résumé du premier, ça me dit quelque chose… Je me garde ça sous le coude pour quand j’aurai lu tout ce que j’ai d’avance !

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s