L’eau à la bouche


Deuxième article en hommage au grand Serge, et j’ai choisi d’y publier le texte d’une chanson datant de 1959. Érotisme soft, exquisement esquissé (petit clin d’oeil au passage avec cette allitération gainsbourienne), cette chanson n’a pas pris une ride.

Lorsque l’on aura oublié remis Gainsbarre à sa place et que l’on reléguera à l’arrière-plan ses provocations, on se rendra peut être compte à quel point Gainsbourg était un poète de génie !

Écoute ma voix écoute ma prière
Écoute mon cœur qui bat laisse-toi faire
Je t’en prie ne sois pas farouche
Quand me vient l’eau à la bouche

Je te veux confiante je te sens captive
Je te veux docile je te sens craintive
Je t’en prie ne sois pas farouche
Quand me vient l’eau à la bouche

Laisse toi au gré du courant
Porter dans le lit du torrent
Et dans le mien
Si tu veux bien
Quittons la rive
Partons à la dérive
Je te prendrai doucement et sans contrainte
De quoi as-tu peur allons n’aie nulle crainte

Je t’en prie ne sois pas farouche
Quand me vient l’eau à la bouche

Cette nuit près de moi tu viendras t’étendre
Oui je serai calme je saurai t’attendre
Et pour que tu ne t’effarouches
Vois je ne prends que ta bouche

A noter qu’Arte plus 7 nous offre la possibilité de voir ou revoir une série de documentaires consacrés à Serge. C’est ICI, et ne tardez pas trop, il y a sept jours à compter de la diffusion initiale pour visionner…

Publicités

4 réflexions sur “L’eau à la bouche

  1. je l’adore pas seulement le personnage public, provocateur mais surtout le peintre, le poète. Une belle chanson que l’eau à la bouche. J’aime aussi beaucoup « la chanson de Prévert ».

    J'aime

    • J’avoue un très très gros faible pour « La javanaise ». Le travail d’écriture sur les allitérations y est… époustouflant ! Hier soir, Arte nous a offert la rediffusion de son concert au Casino de Paris, ce fut un grand moment. Bien que l’ayant déjà vu il y a une bonne vingtaine d’années, je l’ai regardé avec un très grand plaisir. A noter qu’une nouvelle intégrale sort pour les 20 ans de son départ, et d’après ce qui en a été dit ce midi au JT, elle comporterait quelques inédits vidéos (un titre chanté par Adjani, un duo avec Mireille Darc et une chanson jamais enregistrée datant de 1955). Après, il n’y aura plus d’inédits, malheureusement (ou heureusement, car je ne suis pas sûre qu’il aurait aimé voir sortir des choses qu’il n’avait jamais jugées assez abouties pour faire un disque).

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s