Belle de Jour – Joseph Kessel


Quatrième de couverture :

Une épouse jeune, jolie, aimante.

L’énigmatique habituée d’une maison de rendez-vous.

La première s’appelle Séverine, la seconde Belle de Jour. C’est la même femme.

L’auteur :

Né dans une famille d’origine juive, Joseph Kessel fait ses études en Russie, puis en France. Il s’intéresse d’abord à l’art dramatique, puis au journalisme et devient rédacteur en chef du Journal des débats. Après la Première Guerre Mondiale où il a servi comme engagé volontaire dans l’aviation, il poursuit sa carrière journalistique et devient un grand reporter international. Cette formation va servir une abondante oeuvre romanesque où l’action tient une grande place : L’Equipage, Vent de sable, La Steppe rouge, Fortune carrée, Les Cavaliers… En 1958, Le Lion remporte un vif succès international. Joseph Kessel entra en 1982 à l’Académie Française.

Mon avis :

Comme beaucoup, j’ai vu le film (plusieurs fois d’ailleurs), et j’avais lu le livre il y a de cela très longtemps. C’est avec grand plaisir que j’ai redécouvert ce roman. Le fond de l’histoire, c’est le couple et sa non-communication. Séverine et Pierre forment un couple amoureux certes, mais victime du carcan de l’éducation bourgeoise. Lui a des attentes, mais respecte trop sa femme pour ne serait-ce que lui en parler, elle a des envies qu’elle n’ose lui exprimer, tellement persuadée qu’elle estqu’il ne verra plus ensuite en elle, l’épouse respectable…

Ce malentendu pousse Séverine à chercher ailleurs ce dont elle a besoin, en se prostituant dans une maison de rendez-vous . Il y a chez elle un masochisme développé, révélé par Marcel, le mauvais garçon, un peu maquereau, un peu truand, qui seul saura l’amener au plaisir des sens.

On déplorera cependant la fin dans laquelle la morale est sauve, puisque l’épouse infidèle, cause de la perte de son mari, se retrouve à jamais aliénée à celui qu’elle a contribué à rendre invalide (mais là encore, sous couvert de repentance, le masochisme de Séverine se retrouve satisfait).

Un très grand classique de la littérature française, à découvrir ou à redécouvrir absolument !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s