L’épistolaire de Mr et Mme Tout le monde…


La spécificité des livres numériques de la collection e-ros des éditions Dominique Leroy, est d’offrir des textes courts. Et bien sûr, lorsqu’il s’agit de collectifs, chaque texte est encore plus court que pour les autres volumes.

C’est ainsi le cas pour les deux volumes épistolaires auxquels j’ai contribué. En 3 000 6 000 signes (merci Stéph pour le correctif 🙂 ) pour un texte, il n’est pas possible de développer, on doit se concentrer sur l’essentiel pour faire naître les émotions en un minimum de mots.

Pourquoi cette explication ? Parce qu’il y a quelques temps, j’ai lu une critique qui déplorait que les textes proposés dans « Lettres à un premier amant » soient, je cite, « sans métaphores, descriptions poussées ou autres figures de styles. »

Je poursuis ce billet en parlant du genre littéraire particulier qu’est l’épistolaire. Exercice tombé en désuétude, je trouve très sympathique de le remettre au goût du jour. Quand on parle de recueil épistolaire, la référence absolue qui vient à l’idée de chacun, c’est évidemment « Les liaisons dangereuses » de Choderlos de Laclos.

Mais… il n’est plus possible aujourd’hui d’écrire de cette façon, cela rendrait même le résultat plus que ridicule et absolument pas crédible. Le langage doit s’adapter à l’époque dans laquelle on vit, tout en étant le plus littéraire possible, c’est une évidence. C’était là le gage de ces lettres, et ma foi, je trouve que globalement, les cinq auteurs ne s’en sont pas si mal sortis que cela. On ne renouvelle pas un genre en tentant de faire des copies de ce qui existe, mais au contraire en actualisant de façon originale.

Hier, j’ai fait lire à une amie, ma lettre extraite de ce recueil, mais pas seulement, puisqu’elle a lu également celle d’Anne Bert à la suite (et je pense qu’elle lira les trois autres plus tard). Pour une fois, j’ai eu des impressions de lecture « à chaud ». Premièrement, j’ai été très surprise de l’émotion qu’elle a ressenti. « Punaise, mon nouveau mascara n’a rien de waterproof » m’a-t-elle dit en arrivant à la fin de mon texte, tout en essuyant une larme… Puis, après l’avoir relu une seconde fois, elle rajouta « J’ai les poils qui se dressent en lisant, pourtant je me suis épilée ce matin ! ».

Ce qui est ressorti de ses commentaires, c’est que si ce texte m’est très personnel, une énorme majorité de femmes se retrouvent dans ce qui est narré. Et c’est a priori, ce qui le rend aussi touchant. Je ne pensais pas, lorsque je l’ai écrit, qu’il procurerait autant d’émotion chez mes lectrices, bien que je sois ressortie de l’écriture totalement bouleversée. Franchement, je serais bégueule de dire que cela ne me fait pas énormément plaisir.

Publicités

3 réflexions sur “L’épistolaire de Mr et Mme Tout le monde…

  1. C’était 6000 signes, Isabelle, mais peu importe, c’est court en tout cas 🙂 J’ai eu la même réaction que votre lectrice quand j’ai lu Pour A. la première fois : des larmes. C’est un texte émouvant, on ne peut pas le contester.

    J'aime

    • Merci Stéph, je viens de corriger mon erreur quant au nombre de signes…

      Je vais faire une confession : j’ai largement parlé de mon émotion à l’écriture de ce texte, mais je peux bien l’avouer aujourd’hui, j’étais en larmes en posant les derniers mots. D’ailleurs, quand j’ai relu quelques heures après, les fautes et les répétitions étaient autant de preuves de l’état dans lequel je me trouvais.

      Cela reste un de mes grands souvenirs de rédaction en tout cas. Je ne me suis peut-être jamais autant donnée que pour cette lettre.

      J'aime

  2. Je suis sûre que ces lecteurs ne savent rien des détails de l’écriture… jamais ils ne pensent à ce qui est demandé: un texte court, avec un concentré de faits, d’émotions.
    C’est un travail difficile.

    Les auteurs sont limités en nombre de signes, ils n’écrivent pas « librement » en laissant filer leur plume… mais les lecteurs ne sont pas au courant des conditions.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s