La Rééducation sentimentale – Emma Cavalier


Il y a deux ans tout juste, nous découvrions une jeune auteur de talent, Emma Cavalier, grâce à son premier roman Le Manoir paru aux éditions Blanche. Pour de deuxième anniversaire de cette première publication, un second volume arrivera le 22 août dans toutes les bonnes librairies, il s’agit de La Rééducation sentimentale.

Emma aborde avec ce roman près de 400 pages les problèmes que rencontre Camille, une jeune femme divorcée et mère d’une petite fille de moins de trois ans, pour reconstruire sa vie amoureuse, pour s’autoriser à être une femme et pas seulement une mère et une employée modèle. L’écriture est toujours aussi agréable à lire, pleine de tendresse et d’humour mais aussi très efficacement évocatrice.

En tombant dans les bras et le lit d’Antoine Manœuvre, auteur, séducteur et libertin notoire, Camille va se découvrir un appétit sexuel qu’elle ne soupçonnait pas. Cela la fascine et la répugne en même temps. On sent, au fil des pages, qu’elle est constamment déchirée entre le plaisir inouï qu’elle prend et le poids d’un conditionnement social tout judéo-chrétien qui finalement, l’a engluée jusque-là dans une vie morne et sans saveur.

Bien évidemment, on ne reste pas insensible aux difficultés quotidiennes de cette jeune femme qui doit mener de front son travail qui ne la passionne pas, l’éducation de sa fille, et la frustration de n’avoir personne sur qui se reposer, mais surtout pour la baiser (c’est en ces termes d’ailleurs qu’elle s’exprime, c’est dire le niveau de frustration atteint).

Ce roman m’a touchée à différents niveaux. Tout d’abord parce que, comme Camille, j’ai moi aussi vécu une période de rééducation après une séparation, et celle-ci fut pour moi l’occasion d’apprendre enfin à être à l’écoute de mes désirs, à lâcher prise, à s’ouvrir à l’autre. Et ma foi j’avoue que de ce point de vue, Emma réussit parfaitement à rendre les différents états d’âme, doutes, craintes, envies qui m’ont envahie alors.

Ensuite, il y a tout le parcours de découverte sensuelle de Camille. C’est chaud bouillant, ça vous met le feu au ventre et franchement si je lis énormément de livres érotiques, je dois dire que peu arrivent à vraiment m’émoustiller. Si je devais lui donner un degré sur l’échelle de Richter de l’efficacité érotique, il se classerait au moins à 8, c’est dire l’ampleur du séisme !

Emma Cavalier a un véritable don pour raconter de belles histoires d’amour, c’était déjà le cas avec Le Manoir. Mais pas de l’histoire d’amour nunuche. Ça frémit, ça vibre, ça mouille, ça gémit… Ça jouit. Tout cela avec une maîtrise de langage subtile et une grande finesse. L’auteur confirme avec ce nouvel opus qu’il va vraiment falloir compter avec elle dans les années à venir et on ne peut que s’en féliciter.

La Rééducation sentimentale, LE grand roman érotique de cette fin d’été, à ne rater sous aucuns prétextes !

Éditions Blanche – 16,95 € A paraître le 22 août 2013

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s