80 notes de bleu – Vina Jackson


Quatrième de couverture

« Enfin un roman où le désir féminin se décline en d autres nuances que le Grey » Belle de Jour
« Un roman qui regorge de scènes d amour passionnées. » New !
« Vous allez adorer cette nouvelle série sur la relation tumultueuse et sexuellement intense de ces deux inconnus. Très addictif ! » Look

Summer a intégré un prestigieux orchestre new-yorkais. Sa carrière de violoniste décolle. Mais à nouvelle ville et nouveaux succès, nouvelles tentations. La jeune femme cède une nouvelle fois aux attraits d un monde sensuel et dangereux qu elle croyait avoir laissé derrière elle. Dominik, le séduisant professeur de littérature rencontré à Londres, la rejoint à New York. Mais bien qu il tente de la protéger de ses pulsions vénéneuses, ses propres passions risquent de les détruire tous les deux…
Grisante, charnelle et audacieuse : une histoire d amour qui vous laisse le souffle court.

Mon avis

Voici donc la suite attendue de 80 notes de jaune que j’avais chroniqué en début d’année. On retrouve le couple constitué de Summer et Dominik, séparé par l’océan atlantique. Elle à New York où elle est violoniste dans un orchestre et s’apprête à faire une carrière de soliste, lui à Londres. La séparation fait qu’ils ont convenu d’une relation non exclusive, chacun s’autorisant des extras à condition de tout raconter à l’autre. Summer n’est d’ailleurs pas insensible au charme latin de Simon, son chef d’orchestre.

Tout se corse lorsque Dominik obtient une bourse pour faire des recherches à New York. Il s’installe tout juste avec Summer lorsque celle-ci se voit proposer une opportunité professionnelle qu’elle ne peut pas refuser : une tournée au travers l’Amérique du Nord, mais aussi en Nouvelle-Zélande et en Australie. Cette séparation va exacerber la jalousie de Dominik et l’amener à faire des expériences inédites.

Ce qui est intéressant dans ce volume, outre l’histoire entre les deux héros, c’est tout le volet concernant la vie passée de Dominik, que l’on découvre peu à peu en filigrane. Comment il fut adepte des soirées libertines et des gangs-bangs, comment il est curieux de connaître certaines choses et surtout, contre toute attente, on découvre que finalement, il est plutôt novice en matière de domination. Bien des choses qui, en somme, mises entre les mains de Viktor, peuvent s’avérer on ne peut plus explosives.

Un roman dans lequel on retrouve tous les ingrédients indispensables à une bonne romance : des sentiments, du sexe, des personnages sympathiques (comme Simon, le chef d’orchestre) ou totalement détestables (Viktor, qui se révèle encore plus affreux dans ce volume que dans le précédent).

La seule chose que je reprocherai à ce roman, c’est que le coup de théâtre final (la manipulation de Viktor) est on ne peut plus prévisible. D’emblée, on devine ce qu’il mijote et cela gâche quelque peu le plaisir.

Je ne sais pas quand est-ce que le tome suivant (80 notes de rouge) paraîtra en France, mais je sais que je le lirai. Parce qu’il n’y a pas à dire, c’est addictif ! On ne peut se résoudre à ne pas connaître la suite…

Éditions Milady – 15.90 €

Publicités

2 réflexions sur “80 notes de bleu – Vina Jackson

    • C’est moi qui vous remercie Vina. J’espère passer de belles heures de lecture avec le volet « Rouge », mais ne l’ai pas encore reçu. Aurélia semble ne pas avoir reçu mon dernier mail.

      Diantre, vous piquez ma curiosité avec votre moitié Blanche… 😉

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s