Invitation au Manoir – E. Cavalier et C. Saffy


Quatrième de couverture

 » — Cette fille est insupportable, je ne sais même pas ce qu’il espère en tirer en séance.

— Tu es vraiment une indécrottable petite orgueilleuse, et jalouse qui plus est. Je te le ferai payer tout à l’heure.
Elle frémit et se recroquevilla à ses pieds, frappée par un frisson de terreur. Elle était pourtant loin d’imaginer ce qu’il avait l’intention de lui imposer. »

Lorsque Pauline et Julien (personnages du Manoir d’Emma Cavalier) reçoivent, en compagnie de Pierre, le mentor de Julien, les personnages d’Adore (roman de Chloé Saffy) Anabel et Verlaine, ce sont deux univers romanesques qui se côtoient. Les personnages se jaugent, s’apprécient, se jalousent…
Invitation au Manoir peut figurer comme un chapitre inédit des deux romans précités et les lecteurs de l’un ou l’autre titre, et a fortiori des deux, retrouveront avec plaisir personnages et lieu, ainsi que l’érotisme des scènes de domination, servi par l’écriture riche et séduisante de ces deux auteures. Les lecteurs qui ne connaissent pas encore Le Manoir et Adore trouveront quant à eux l’occasion d’une découverte…

Mon avis

J’avais beaucoup apprécié Le Manoir signé par Emma Cavalier il y a deux ans aux éditions Blanche, aussi je me faisais un plaisir de découvrir cette nouvelle qu’elle a écrite à quatre mains avec sa complice Chloé Saffy. Par contre, je n’ai pas encore lu le roman de Chloé, Adore, mais cela ne va pas tarder puisqu’il est en attente sur mon disque dur, dans sa version numérique récemment parue aux éditions Dominique Leroy.

Comment amener deux univers, deux styles à se fondre l’un dans l’autre pour une histoire originale ? Cela paraissait périlleux, mais l’exercice est une belle réussite. On ne relève aucune différence d’écriture et bien malin celui qui pourrait affirmer que telle ou telle partie est de la plume d’Emma ou de Chloé. J’en déduis donc qu’elles ont adopté l’écriture par couches successives plutôt que par parties pré-attribuées. Cela rend le texte homogène et très agréable à lire, sans jamais faire perdre ses repères au lecteur.

D’emblée, on retrouve le ton impertinent et joyeux qui a fait le succès du Manoir, et qui prouve encore une fois -si besoin est- que cela n’a rien d’incompatible dans un récit sado-masochiste. Au final, un très joli texte excitant, gai et impertinent comme je les affectionne. Mon seul regret : c’est beaucoup trop court ! A peine le temps de se plonger dans l’histoire qu’elle est déjà terminée…

Je vais maintenant découvrir l’histoire de Verlaine et Anabel en lisant Adore, cela atténuera ma frustration d’avoir à quitter un univers si tôt après y être entrée.

Par la même occasion, je vous signale que Le Manoir est désormais disponible en version numérique

Invitation au Manoir – Emma Cavalier et Chloé Saffy – Editions Dominique Leroy – 1.99 € (cliquez l’image pour acheter le volume)

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s