La mort de l’ABCD de l’égalité


Le projet avait été mis sur pied par Vincent Peillon lorsqu’il était ministre de l’éducation nationale, et expérimenté dans 275 écoles primaires. Il aurait du être généralisé à la rentrée 2014… Mais il ne le sera pas.

Les croisés de Farida Belghoul, égérie des « Journées de retrait de l’école » ont fini par avoir la peau de cet outil destiiné à  aider les enseignants pour éduquer nos enfants à l’égalité homme-femme. Sous des prétextes fallacieux, n’hésitant pas à utiliser rumeurs et mensonges éhontés pour mobiliser  manipuler l’opinion publique, ce mouvement . J’avais d’ailleurs écrit deux articles à ce propos, vous pouvez le lire ICI et ICI.

Mais qui est Farida Belghoul ? Et bien voici en quelques lignes, son parcours narré dans un article de l’Express :

Cette femme en colère a déscolarisé ses trois enfants depuis plusieurs années pour faire l’école à la maison. Puis, un jour, elle a décidé de partir en Egypte « pour les sauver et couper tous les ponts avec la France », explique-t-elle dans une interview accordée à Oumma TV. En 2011, après avoir enseigné le français et l’histoire-géographie dans un lycée professionnel de la banlieue parisienne pendant une quinzaine d’années, elle quitte son pavillon de Bezons (Val d’Oise) et s’envole pour Le Caire. Son passage au lycée français de la capitale égyptienne crée des tensions. Après un an d’exercice, elle voit prématurément son contrat rompu. Farida Belghoul rentre au bercail en 2013, « car c’est en France qu’il faut combattre », déclare-t-elle alors. En disponibilité de l’Education nationale, elle entend poursuivre sa lutte contre l’institution.

A son retour, elle tisse des relations avec le polémiste d’extrême droite Alain Soral. Ce personnage sulfureux et provocateur lui a été présenté, selon nos informations, par des voisins de quartier, à Bezons. Sur son site Internet, Egalité et Réconciliation, elle apparaît, pour la première fois, en mai 2013, lors d’une longue interview. En octobre, elle y lance son réquisitoire. « Il est en train de se passer quelque chose de catastrophique à l’Education nationale. Il s’agit de l’introduction de la théorie du genre », déclame-t-elle d’une voix dramatique dans une vidéo.

http://www.lexpress.fr/education/comment-farida-belghoul-a-eu-la-peau-des-abcd-de-l-egalite_1551942.html

C’est pourquoi, pour ne pas risquer un nouvel embrasement social, le gouvernement préfère reculer et retirer l’ABCD de l’égalité du circuit éducatif. Cela me met dans une colère noire, même si Benoît Hamon affirme que l’apprentissage à l’égalité restera une priorité de l’Education Nationale, mais se fera par la manière douce… Le gouvernement baisse les bras (pour ne pas dire le pantalon) devant des illuminés extrêmistes sans aucune honte, ce qui ne manquera pas de leur faire dire si ils ont obtenu gain de cause, c’est bien parce que ce qu’ils dénonçaient était vrai ! Et pourquoi accepteraient-ils plus une  « méthode douce » ?

Parce que, soyons clairs, je ne crois pas une seule seconde qu’ils adhèrent aux idioties qu’ils ont voulu faire croire à la populace… C’est bel et bien la question de l’égalité qui leur pose un problème, d’ailleurs Farida Belghoul réclame une éducation à la complémentarité plutôt qu’à l’égalité (exemple : à toi le journal, à moi la vaisselle, c’est complémentaire. Vous voyez l’entourloupe ?) sur le site de la Journée de retrait de l’école. Je ne vous parle même pas de la mise en avant systématique des associations LGBT  comme défenseurs du projet ABCD, c’est à croire que personne d’autre n’est soucieux du besoin d’égalité dans ce pays.

Et ce besoin il existe et il est grand. Je vous invite à lire cet article, écrit par un professeur de collège, et publié sur un blog de Rue89. Ce qu’il relate de son expérience d’enseignant est édifiant. Que des adolescents se comportent de cette façon, au XXIème siècle révèle, si besoin est, l’urgence qu’il y a à faire quelque chose… Et je ne suis vraiment pas convaincue que la « manière douce » soit la meilleure !

 

Publicités

3 réflexions sur “La mort de l’ABCD de l’égalité

  1. Je me suis désabonné.

    Je désapprouve vos propos concernant l' »ABCD de l’égalité » qui, contrairement à ce que vous prétendez,  est bel est bien une entreprise de propagande  destinée à diffuser la   scandaleuse  « théorie des genres » auprès de jeunes enfants. Et un fer de lance du lobby homosexuel.

       

    ________________________________

    ________________________________

     

    >________________________________

    J'aime

    • Vous êtes libre de votre abonnement. Ceci dit, je ne prétends rien, je constate après renseignements. Vous allez aussi m’affirmer que le fait que l’on allait enseigner la masturbation aux enfants est une réalité peut-être tant qu’on y est !

      J'aime

  2. Ai-je dit que je partageais à 100% ce commentaire ? Et bien voilà, c’est fait. Je me suis même payé le luxe d’exprimer mon désaccord auprès de certaines femmes, ministre et élue, et de leur faire savoir que c’était une reculade de plus.
    En tant que socialiste et féministe je ne pouvais pas rester silencieux !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s