L’honneur perdu de Mme T.


Nous avions déjà connu une période de frénésie médiatique autour d’un livre de Marcela Iacub en 2013, voilà que c’est reparti depuis hier avec la sortie annoncée du bouquin de Valérie Trierweiler. Il a même été précisé ce midi sur Canal+ que c’était de l’hystérie à Paris pour essayer de se procurer un exemplaire de l’ouvrage.

Je n’ai jamais ressenti le désir de lire Marcela Iacub détaillant par le menu sa liaison avec DSK -avec qui elle a dit avoir noué une relation uniquement dans le but d’écrire son livre. Non seulement cela m’indiffère complètement, mais je trouve relativement ignoble le fait de profiter qu’un homme soit à terre pour en rajouter une couche.

On ne peut pas dire que François Hollande soit « à terre » (même si au plus bas dans les sondages). Ceci dit, je ne trouve pas que le procédé soit plus glorieux. Tout d’abord, si tou(te)s les cocu(e)s de France et de Navarre devaient écrire un livre, les librairies seraient saturées en quelques heures… Si je n’approuve pas le comportement de François Hollande vis à vis de son ex-compagne, je trouve déplorable ce déballage annoncé de l’intimité du couple. Ce n’est pas parce que quelqu’un se conduit bassement que l’on est obligé de faire de même… Je dirais même qu’il conviendrait beaucoup mieux de garder de la hauteur (ce dont on est loin dans le cas présent). Et surtout, si l’on prend en compte tout ce qu’elle reproche à son ex-compagnon, on ne peut que s’interroger sur le fait qu’elle ait partagé une décennie de sa vie avec lui.

Enfin, je ne comprends pas comment on peut ainsi descendre en flamme quelqu’un que l’on a aimé, en pratiquant à la liquidation totale de ce qu’il y a pu y avoir de beau, à un moment donné, dans leur histoire . Cela gommera-t-il l’humiliation passée ? Je pense que non. Madame T. a-t-elle tellement besoin de cela pour exister ? Avec cette question, je pense que l’on approche déjà un peu plus de la vérité… Je suppose que l’à valoir a du être plus que conséquent également et ma foi… L’honneur prétendument perdu de la dame serait donc supposé être récupérable par l’argent des ventes. Parce qu’il se vendra ce bouquin, je n’ai aucun doute sur le fait que  chacals et autres voyeurs impénitents se rueront dessus -comme des mouches sur une… pour le délaisser aussitôt consommé. Je doute qu’il fasse date dans la mémoire collective, il sombrera rapidement dans le néant dont il n’aurait sûrement du jamais sortir.

Publicités

2 réflexions sur “L’honneur perdu de Mme T.

  1. Bonjour Isa,
    Même si je passe moins par ton blog je lis tous les billets que tu envoies via la newletter et celui-ci je l’ai parcouru je l’avoue en biais quand j’ai vu de quoi il en retournait. Mais une chose m’étonne, tu parles de Lacub,, de Trierweiler. ou est le mot concernant le livre sorti il y a deux ans à l’initiative de Cécilia Attias ? est-ce que son livre était plus glorieux ? je ne le crois pas.
    Vanille

    J'aime

    • Celui de Cécilia n’est pas plus glorieux certes, mais elle ne l’a pas sorti quand son ex-mari était encore président. Elle a eu au moins cette élégance-là (à moins qu’elle n’ait eu peur d’éventuelles représailles).

      Quand je pense à la galère que connaissent de nombreux écrivains de talent pour être publiés, je m’indigne des ponts d’or que l’on fait ici pour avoir le droit d’éditer des torchons (j’ai lu ce matin qu’il était question de plus de 600 000 euros pour VT).

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s