La peur, une honte française


La France a peur… C’est par ces mots prononcés le 18 février 1976 par Roger Gicquel en ouverture de journal télévisé que j’ai envie d’illustrer le comportement de mes concitoyens (en un mot ou en deux, à votre choix) face à l’afflux de réfugiés fuyant la guerre et les exactions de DAESH. Parce que, soyons honnêtes, qu’est-ce qui peut pousser des millions d’individus qui vivent dans le confort à se déchaîner ainsi contre de pauvres gens ?

Si on les écoute, il faut appliquer la préférence nationale aux malheureux… Comme si jusqu’à présent, nous avions été exemplaires dans la prise en charge des SDF et autres exclus sociaux. Comme si, il y a peu, ces mêmes personnes ne les traitaient pas de profiteurs et de parasites de la société… Non seulement le français à peur, mais il a la mémoire courte !

Mais il y a pire que cela. Il y a ces élus (le maire de Roanne par exemple, suivi hier par Damien Meslot, député-maire de Belfort), qui ont annoncé qu’ils étaient prêts à accueillir des réfugiés, pour peu qu’ils soient chrétiens. De simples citoyens, on pourrait encore accepter une suggestion pareille, mais de la part d’élus représentant d’un état laïque, dont le premier article de la Constitution dit ceci

 La France est une République indivisible, laïque, démocratique et sociale. Elle assure l’égalité devant la loi de tous les citoyens sans distinction d’origine, de race ou de religion. Elle respecte toutes les croyances. Son organisation est décentralisée.

c’est tout simplement inacceptable. Cela fait affront à notre République et à notre Constitution. Comment peut-on simplement imaginer pouvoir faire le tri des bons et des mauvais réfugiés ? C’est abject. Toute personne normalement constituée, émotionnellement parlant, devrait être révulsée par cela… Mais non, il se trouve de nombreuses personnes pour applaudir. Alors, on ne peut que se dire que quelque chose est pourri au royaume de France… En d’autres temps, ces mêmes personnes auraient dit « des réfugiés oui, mais pas communistes, pas républicains, pas juifs » !

Réfugiés espagnols

A travers tout cela, on constate les dégâts de la « lepénisation » des esprits, du manque de courage de nos dirigeants à tenir le cap plutôt que de se laisser influencer par des sondages et suivre le sens du vent. Car ce vent est nauséabond…

Il faudrait savoir tirer des leçons de l’histoire, afin de ne pas refaire les erreurs du passé. Il y a un moment que je compare la guerre en Syrie avec la guerre d’Espagne. Deux pays étouffés par des dictatures, deux peuples persécutés, deux situations où l’on a jugé que l’on n’avait pas à s’en mêler… Notez que je ne différencie pas Bachar el Assad de DAESH, car ce terrorisme l’arrange bien, il peut ainsi traiter lui assimiler ses opposants et se donner le beau rôle. Et bien sûr, dans les deux cas comparés, un monde en crise, condition sine qua non au développement de tout cela.

Aujourd’hui, comme hier, les réfugiés se pressent à nos portes pour fuir la barbarie.

Aujourd’hui comme hier, l’extrême-droite est au plus haut en Europe, les risques d’un conflit mondial sont imminents. Prenons garde que les mêmes causes ne provoquent les mêmes effets…

Si la France a peur de ces hordes de miséreux, pour ma part j’ai peur des extrémismes -qu’ils soient facho-occidendaux ou islamo-fascistes, ce sont les deux faces d’une même médaille. Parce que s’il doit y avoir chaos général, c’est par ces gens-là qu’il arrivera, pas par les réfugiés qui n’ont pas pour vue de venir « égorger nos fils et nos compagnes »… Ils veulent simplement rester en vie.

De plus, et je terminerai avec cela, nous portons quand même une très lourde responsabilité dans tout cela. Si nous n’avions pas été allumer la mèche en Libye il y a quelques années, y aurait-il aujourd’hui ce brasier que nous sommes incapables d’éteindre dans toute la région ? Alors la moindre des choses, c’est d’assumer les conséquences de nos actes.

Et pour preuve que tout ce que l’on entend aujourd’hui provient de l’extrême-droite, ce lien que je vous engage à visiter ICI, il est édifiant !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s