CON.FI.TES, il a dit l’Cron


Ben voilà, c’qui était prévisible est tombé. Tout l’monde est recontifé pour un mois, sauf ceux qui n’y s’ront pas. Bah oui, on va pas quand même changer c’qui s’pratique d’puis qu’le virus est là, faut pas déconner non plus. Donc j’récapitule : les chtiots deux pattes à l’école, les grands au boulot. Par contre fermeture de tout plein d’magasins, d’services, et interdiction d’sortir pour autre chose. J’m’affole pas, l’achat d’croquettes reste d’la première nécessité, j’ai expliqué ça au moricaud, il croyait qu’on n’allait plus pouvoir manger jusqu’au 1er décembre. J’y ai expliqué aussi qu’nous, on était pas confités et qu’on n’avait pas b’soin d’laisser-passer pour sortir. Il est tellement naïf qu’c’en est désarmant. Faut dire que d’puis qu’on r’parle de terrorisme il a peur. C’est par rapport à sa couleur, il a peur qu’on l’prenne pour une chat radicalisé. Mais il vous expliquera c’la mieux qu’mouâ. Du coup, j’passe mon temps à l’rassurer c’couillon-là.

C’était prévisible tout ça, c’est pour ça qu’j’ai pas compris pourquoi ils ont laissé partir les deux pattes partir en vacances ! Certes, y’a des masques à museau et patin couffin, mais c’est pas une raison pour faire n’import’quoi non plus. Les hôpitaux s’remplissent à nouveau, mais faut dire aussi qu’pendant ces mois d’déconfitage, vous croyez qu’ils auraient mis plus moyens pour eux ? Pourtant, ils ont fait un «Ségur » de la santé… Ce Ségur là, c’est Les Malheurs de l’Hosto, aucune sagesse là-d’dans. À côté d’ça, on a continué d’liquider des postes et des lits dans les hôpitaux, comme s’il s’était rien passé. Circulez y’a rien à voir ! Ils ont même publié les décrets qui permettent d’licencier des soignants fonctionnaires d’État.

La grande chatastrophe de c’nouveau confitage, c’est pour les malades qu’ont pas l’COVID. Parc’que comme l’Plan Blanc est r’déclenché un peu partout, tout c’qui est pas COVID ne sera plus traité… Autrement dit y’a des deux pattes qui mourront parc’qu’ils s’ront pas soignés, mais pas du COVID, ouf ! Pis y’a tous ceux qui mourront pas, mais qui souffriront parc’qu’ils pourront pas avoir d’soins. J’vais m’renseigner pour savoir s’il y a aussi un plan blanc dans les cliniques vétérinaires, parc’qu’là, ce serait dramatique pour nous autres les zanimaux. Et j’me note de pas tomber malade dans les s’maines à v’nir – tout en veillant aussi sur la santé du chtiot frérot. J’sais pas comment j’vais pouvoir gérer tout ça, en plus d’écrire régulièrement mouâ. Rien qu’d’y penser, j’suis d’jà fatiguée !

J’pensais pas qu’ça s’rait autant d’responsabilités de d’venir grande sœur quand même. C’est qu’j’me fais du souci pour l’Breton. Il a pas l’air d’s’en douter l’bestiaux ! C’est pour ça qu’j’aimerais pouvoir me r’poser d’temps en temps, mais tu parles… Et que j’te saute dessus, et que j’te cours après, il n’arrête pas. Ah ? On m’dit dans l’oreillette que j’faisais pareil avec Chanibal… Franch’ment, j’m’en rappelle pas du tout. Ça doit être une légende rurale c’t’histoire et pissétout. Mouâ j’dis qu’il a qu’à jouer avec les pattes d’lapin qu’Pôpa lui ramène d’chez l’Gaby et pas embêter l’monde comme il fait.

En tout cas avec c’nouveau confitage, Môman va d’nouveau être coincée à la maison, vu qu’les établissements recevant du public vont fermer à dit l’Cron. Et comme les blibliothèques – ou un truc comme ça – en sont… À la maison ma reum ! L’a plus qu’à faire l’plein d’livres à lire pour s’occuper. Enfin, si elle arrive à r’lire parc’que d’puis l’premier confitage, sa capacité d’lecture a pris un sérieux coup d’mou. Parc’qu’elle va quand même pas croire qu’j’vais lui laisser l’ordi pour qu’elle s’amuse d’ssus, j’ai un livre à écrire mouâ.

Sur ce, il se fait tard. J’vous souhaite une bonne nuit. D’main, ce s’ra l’Breton qui prendra l’clavier, ça m’reposera. A tchao tout l’monde !

Nikita

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.