Non, ze ne suis pas un chat radicalisé !


Bonzour tout l’monde ! Oui c’est moi, c’est Parsifal. Y’a longtemps qu’on s’est pas parlé hein ? Alors dans ce nouveau récit alternatif avec ma folle de grande sœur (que z’adore hein, bisous Niki), nous nous sommes réparti les tâches.

Elle va s’occuper de tout c’qui est politique française, elle a dézà une vraie expertise en la matière. L’Cron et toute la clique, elle les a étudiés de près au printemps, ce n’sera donc qu’une formalité pour elle de r’prendre ses chroniques plus ou moins assassines.

Pour moi, c’est plus compliqué parc’que ze suis pas un spécialiste d’la politique. Z’ai zuste commencé d’écrire pour parler du racisme par rapport à mon pelaze et aux réticences d’la Dodue à m’accepter comme ze suis. Et ben ça lui a donné l’idée d’me confier c’qu’elle appelle la politique étranzère. Quézako, z’lui ai dit quand elle m’a annoncé ça. Sur l’coup, z’me suis dit qu’elle était tombée sur la tête. Alors elle m’a parlé des élections zaméricaines, du Trempe qu’est complètement zigvré et qui risque d’être réélu, des problèmes raciaux là-bas, avec les noirs… Et z’me suis rendu compte qu’elle avait raison. C’était vraiment un truc pour moi… On en était là d’la répartition quand y’a eu l’attentat où c’professeur a été sauvazement assassiné en pleine rue.

Y’a eu un déchaînement de haine envers les zens qui sont mulsulmans. Ze sais pas c’que c’est c’truc, y paraît qu’c’est une relizion. Nous autres félins, on n’a pas d’bazar comme ça, on s’contente d’vivre le mieux possible sans embêter l’monde et pis voilà tout. Bref, les ceusses qui sont musulmans sont pas à la fête d’puis c’t’attentat, et comme en plus ils sont souvent basanés, voire noirs… Tout c’qui est un peu foncé d’couleur est r’gardé d’travers. Moi z’aussi, parc’qu’ils savent pas ces imbéciles, qu’un chat n’a pas d’religion ! Si z’osais, z’dirais qu’y z’ont tous perdu la tête, mais y paraît qu’faut pas dire ça, c’est Nikita qui m’l’a dit. « Va pas dire ça malheureux, t’es fou ! » Mais moi z’trouve ça zuste, c’est à celui ou celle qui dira le truc le plus tordu à propos des gens d’couleur susceptibles d’être « pas catholiques ».

Franchement, catholique moi ça m’fait pas rêver. Ca m’fait penser à colique. Oldelaf – c’est pas un chat, c’est un chanteur – il dirait « et ça fait mal ! ». Tout ça pour dire qu’les deux pattes – et nous aussi, par extension – ils sont dans une belle merde.

Vous voyez qu’c’est pas la zoie dans les chaumières, mais comme si ça n’suffisait pas, ben les sinistres qui dirizent les deux pattes ils ont ré-enfermé tout l’monde ou presque pour un mois à cause d’la pandémie qu’ils ont dit. Sauf ceux qui travaillent et sont essentiels… Pôpa et Môman, ils doivent pas l’être car ils sont confités. Par contre, l’Zeune déplumé lui il va travailler. Pas de télétravail, faut qu’il crapahute au bureau et chez les clients. Les chtiots deux pattes ils vont tous à l’école aussi, y’a pas d’risques paraît-il… Moi z’veux bien, mais si on dit qu’le virus il est partout, on l’imazine mal faire demi-tour d’vant une pleine classe d’gamins. Si ? Vous y croyez vous ? Mouarfff.

C’est pas l’tout, mais y reste quatre zours avant les élections zaméricaines. Autant dire qu’les zeux sont d’zà faits. Bah z’ai vu des trucs à la télé sur le Trempe, c’est pas rézouissant du tout. Dézà, c’qui surprend, c’est qu’un type aussi glauque et tordu qu’lui ait pu être élu à la tête d’la première puissance du monde. L’type, il avait promis d’construire un mur au sud des ZUSA, pour empêcher les Mexicains d’venir en Amérique. Un grand mur qui lonzerait la frontière… Et ils ont tous applaudi à c’t’ânerie qui coûte en plus la peau du cul. Pis durant son mandat, ben y’a eu plein d’américains noirs qu’ont été tabassés un peu partout. C’était au point qu’les policiers zaméricains, quand ils s’ennuyaient, ils s’disaient « ah tiens, on va s’faire un p’tit noir, ça nous occupera ! ». Et hop, ils en choppaient un dans la rue et l’passaient à tabac. Comme ça, pour s’amuser ! C’est qu’tout ça, ça a déclenché des émeutes dans tout l’pays et franchement, si z’avait été à leur place à ces afro-américains, z’aurais fait pareil hein. La grande international des noirs, par delà les races… Humains, félins, même combat ! Je fais un rêve, qu’hommes et bêtes, de toute couleur, de toute religion, vivent en paix sur cette terre qui est la nôtre, que tous soient frères et se respectent… Appelez moi Parsi Luther King tiens…

C’est tout pour auzourd’hui, ze suis fatigué !

1 réflexion sur « Non, ze ne suis pas un chat radicalisé ! »

  1. t’as bien raison, mon Parsi, et n’oublies pas que jadis, moi ,on m’aurait grillée, façon barbecue, juste parce que je suis un peu zarbi, et que je m’occupe de soulager les z’humains avec mes papattes. Alors tu vois, les gens sont toujours très cons avec ceux qui sont différents.

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close