Tu es à moi !


En décembre dernier, j’ai participé au Prix de la Nouvelle Érotique 2022 organisé par Les Avocats du Diable. L’enjeu : écrire une nouvelle érotique entre 0 h et 8 h du matin en respectant quelques contraintes. La short-liste des sélectionnés a été rendue publique ce jour, mon texte n’en fait pas partie. Il faut direLire la suite « Tu es à moi ! »

L’inconnue du TER


Installée confortablement dans mon fauteuil, je laisse mon esprit divaguer au fil des paysages qui défilent par la fenêtre. Le rythme du train en marche me berce doucement, tandis que dans mes oreilles résonnent les mots du livre audio que j’écoute. Je me laisse aller à une indolence certaine rendue propice par l’inactivité forcée duLire la suite « L’inconnue du TER »

Je vous veux…


Que vous êtes belle dans cet abandon, votre douce corolle de nacre irisée, lèvres perlées de rosée succulente… C’est de la pointe de ma langue que j’aimerais vous déguster. Doucement, méthodiquement, vous laper, vous faire gémir, voir votre corps secoué de délicieux spasmes de plaisir. Vous entendre me supplier de vous donner du plaisir. PuisLire la suite « Je vous veux… »

Une inconnue


Il émanait d’elle une sensualité chaude comme le halo du soleil printanier. Le vent jouait à faire virevolter la jupe ample, découvrant par instant, de longues jambes voilées. Elle déambulait, insouciante J’imaginai alors la chaleur de sa peau ambrée, au travers de la soie. En une fraction de seconde mon imagination m’emmena loin, très loin…Lire la suite « Une inconnue »

A mourir de plaisir


Un merci particulier à Dame, qui par sa note d’hier, m’a inspiré l’idée de celle-ci… On dirait que ma panne d’inspiration est finie… Peau douce et veloutée, frémissante, affolée par les effleurements arrivant de toutes parts. De la pulpe de mes doigts, je redessine la carte du tendre… De la pointe de la langue, jeLire la suite « A mourir de plaisir »

Train de nuit


Le brouillard se levait. Cela faisait déjà quelques minutes qu’il attendait son train dans cette petite gare. Il était déjà tard. Il n’avait pas prévu ce déplacement, mais son patron avait exigé sa présence à l’autre bout de la France, pour une réunion qu’il s’imaginait encore infructueuse. Enfin, le train arriva. Il était presque désert,Lire la suite « Train de nuit »

L’éducation d’une soumise


  L’INITIATION DE R.       Hier avait été le dernier jour de l’éducation de R. Elle avait rencontré son amant un mois auparavant, et a bien y repenser, il lui semblait que cela faisait une éternité ! Non pas que le temps lui ait paru long, mais parce qu’elle n’était désormais plus duLire la suite « L’éducation d’une soumise »