L’inconnue du TER


Installée confortablement dans mon fauteuil, je laisse mon esprit divaguer au fil des paysages qui défilent par la fenêtre. Le rythme du train en marche me berce doucement, tandis que dans mes oreilles résonnent les mots du livre audio que j’écoute. Je me laisse aller à une indolence certaine rendue propice par l’inactivité forcée du voyage. Après un arrêt à une gare, voici qu’arrive une voisine. Une jeune femme svelte et élancée, aux longs cheveux bruns, prend place dans le fauteuil qui jouxte la travée, face à moi. De toute évidence, il s’agit d’une étudiante qui rentre chez elle après … Continuer de lire L’inconnue du TER

Je vous veux…


Que vous êtes belle dans cet abandon, votre douce corolle de nacre irisée, lèvres perlées de rosée succulente… C’est de la pointe de ma langue que j’aimerais vous déguster. Doucement, méthodiquement, vous laper, vous faire gémir, voir votre corps secoué de délicieux spasmes de plaisir. Vous entendre me supplier de vous donner du plaisir. Puis de mes doigts, écarter doucement le délicat coquillage, boire à la source miraculeuse votre jouissance. Vous faire gouter, sur mes lèvres, les saveurs musquées de votre intimité. Et là, délicatement, tout en douceur, insérer un à un mes doigts en vous, au plus profond. Deux … Continuer de lire Je vous veux…

Une inconnue


Il émanait d’elle une sensualité chaude comme le halo du soleil printanier. Le vent jouait à faire virevolter la jupe ample, découvrant par instant, de longues jambes voilées. Elle déambulait, insouciante J’imaginai alors la chaleur de sa peau ambrée, au travers de la soie. En une fraction de seconde mon imagination m’emmena loin, très loin… Mes mains glissaient, caressaient délicatement, tirant à la belle inconnue des soupirs voluptueux. Ma bouche les suivait, remontant le mollet, flânant au creux d’un genou, en quête d’une source qui saurait apaiser sa soif. Délicatement, je la troussai avant de me figer, émue au possible … Continuer de lire Une inconnue

A mourir de plaisir


Un merci particulier à Dame, qui par sa note d’hier, m’a inspiré l’idée de celle-ci… On dirait que ma panne d’inspiration est finie… Peau douce et veloutée, frémissante, affolée par les effleurements arrivant de toutes parts. De la pulpe de mes doigts, je redessine la carte du tendre… De la pointe de la langue, je provoque cette douce extase si ennivrante… De tout cela le plaisir naît, brillant comme un diamant brut, doux comme le plus sucré des miels, parfumé comme le plus ennivrant des muscs, puissant comme une lame de fond dans une mer déchainée. De vos lèvres s’exhalent … Continuer de lire A mourir de plaisir

Train de nuit


Le brouillard se levait. Cela faisait déjà quelques minutes qu’il attendait son train dans cette petite gare. Il était déjà tard. Il n’avait pas prévu ce déplacement, mais son patron avait exigé sa présence à l’autre bout de la France, pour une réunion qu’il s’imaginait encore infructueuse. Enfin, le train arriva. Il était presque désert, il faut dire qu’a cette heure là, les rares personnes présentes devaient être endormies dans leurs couchettes. Le train s’ébranla, tandis qu’il partit à la recherche de son compartiment. Désireux de ne réveiller personne, il ouvrit doucement la porte de la cabine quatre couchettes, et … Continuer de lire Train de nuit

L’éducation d’une soumise


  L’INITIATION DE R.       Hier avait été le dernier jour de l’éducation de R. Elle avait rencontré son amant un mois auparavant, et a bien y repenser, il lui semblait que cela faisait une éternité ! Non pas que le temps lui ait paru long, mais parce qu’elle n’était désormais plus du tout la même femme. Le parcours initiatique qu’elle avait emprunté l’avait transformé à un point qu’elle n’aurait jamais imaginé. Si on le lui avait prédit, elle se serait sans doute moqué, mais ne pouvait s’empêcher de penser à une certaine prédiction qu’on lui avait faite … Continuer de lire L’éducation d’une soumise