Divine punition


Ecartelée et frémissante,

En tout cas ruisselante,

Pieds et poings enserrés

De bracelets lourds et ferrés

J’attends avec bonheur

Qu’enfin sonne l’heure

D’une main ferme tu m’infliges

Ma punition. Fessée oblige,

Avec dextérité ta main vole

D’un globe à l’autre, je décolle

Douce frontière entre plaisir et douleur

Je t’en prie sutout ne perds pas ton ardeur

D’une main tu me fesses,

De l’autre me caresses

Ma fente ruisselante te réclame, affamée

Goguenard, tu veux m’entendre supplier

Ruant dedans mes chaînes

Désormais je me sens chienne

Un à un tes longs doigts

Prennent lentement possession de moi

C’est dans un cri de jouissance sans fin

Que finalement, j’avale ta main…

Publicités

Une réflexion sur “Divine punition

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s