Journées du patrimoine – Compte-rendu


Ronchamp - Bonne mine pour le patrimoine ! 2Le week-end dernier ont eu lieu les Journées Européennes du Patrimoine. Pour l’occasion, le Musée de la Mine de Ronchamp m’a accueillie pour y faire des lectures publiques de l’une de mes nouvelles.

Cela c’est très bien passé, et nous avons vu défiler plus de 150 visiteurs/auditeurs sur les deux après-midis, ce qui est beaucoup plus que l’année dernière, d’après les employées. Dommage que la presse locale n’ait pas mieux relayé l’événement, cela aurait pu être plus. Le scoop, c’est que mes lectures ont été filmées par mon fils qui est actuellement en train de faire un montage sympa, afin que je puisse ensuite poster le court-métrage ici, et que le musée puisse également en bénéficier. Cela arrivera donc dans les jours/semaines à venir…

Globalement, j’ai eu un public attentif et tolérant. Quand je parle de tolérance, c’est bien entendu parce que j’étais consciente que certaines choses n’allaient pas. Lecture trop rapide bien que très articulée, et surtout, manque de contact visuel avec le public. Ce dernier point, c’est mon principal problème. Je me réfugie derrière mon recueil, et du coup mon texte perd de sa force. Mais cela va s’arranger…

Je m’étais inscrite de longue date à une formation organisée par la médiathèque départementale de prêt de la Haute-Saône, dont l’objet était « Maîtriser la lecture à haute voix ». Je m’y suis rendue lundi et mardi. Deux jours intenses d’exercices respiratoires pour apprendre à respirer correctement. A ce niveau, je n’ai pas appris grand chose puisque j’ai acquis cela dans ma jeunesse, à la faveur de quelques années de pratique de la clarinette. Par contre, les exercices de détente du corps, et surtout le passage sur le grill pour des exercices de lecture m’ont été très utiles, bien que difficiles. J’ai acquis des outils pour corriger mes défauts. Il me reste à m’exercer  à la maison, à me minuter -quitte à faire des lectures avec l’aide d’un métronome, et à me débarrasser de ma peur du regard d’autrui (c’est sans doute cela le plus difficile, mais je suis déterminée à y parvenir). Je vais donc avoir du pain sur la planche, mais ça me plaît 🙂

Je n’ai plus de lectures de programmées pour l’instant, mais des dates de dédicaces, à commencer par ce dimanche 27 septembre, à la Bourse aux livres de Plancher-Bas. Puis ce sera la Foire à la Patate à Ronchamp, le 4 octobre, et le Salon des Auteurs de la Foire aux Livres de Belfort les 24 et 25 octobre où sera décerné le Prix du Livre de la Ville de Belfort, pour lequel mon livre Les Bleus au corps est en lice. L’automne sera donc riche en événements que je ne manquerai pas de relayer ici, au fur et à mesure.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s